Mobilité OUT en MA-1

A partir de la première année de Master (MA-1), les étudiants ont la possibilité d’effectuer un stage pratique à l’étranger. Tout a été mis en oeuvre afin que les étudiants puissent partir au moins trois mois. C’est ce qui est appelé la mobilité OUT dans le programme d’études.

Lorsqu’un étudiant part à l’étranger, une convention de stage doit être établie avec le laboratoire d’accueil. Cette convention est disponible sur le Site Collaboratif du Département de Biologie. Les laboratoires étrangers ayant déjà marqué leur accord pour établir une convention de stage d’au moins 3 mois sont mentionnés ci-dessous. Remarquez qu’en plus du stage dans le laboratoire mentionné pour appendre une technique (à vous de consulter le site web du laboratoire étranger ci-dessous et de voir ce qui vous intéresse), il vous sera parfois possible de suivre les cours qui se donnent à la même période (en anglais ou en langue locale). Attention, comme il s’agit d’une simple convention de stage entre deux laboratoires tous les cours de l’institution d’accueil ne seront pas forcément accessibles tout comme l’examen final de ces cours. Le mode de valorisation éventuelle des cours suivis à l’étranger se fera en accord avec le Président du Département de Biologie.

Si vous souhaitez effectuer un stage à l’étranger, voici la démarche :

1) Vous devez d’abord choisir un domaine de recherche et trouver vous-mêmes le laboratoire d’accueil en vous servant d’internet. Contactez le responsable et demandez-lui s’il est d’accord pour que vous effectuiez un stage de 3 mois entre février et avril. Vous pouvez aussi choisir un laboratoire dans la liste des 14 laboratoires proposés ci-dessous. Dans ce cas, vous ne devrez pas contacter le responsable, c’est le professeur responsable de votre stage (à l’UMONS) qui le fera. Pour voir les stages actuellement disponibles à l’étranger vous pouvez aussi utiliser le site web ERASMUSINTERN (cliquez sur Internships).

2) Il faut ensuite prendre contact avec un Professeur de l’UMONS (le « professeur responsable », c’est-à-dire celui qui signera vos documents et qui prendra contact avec un des 14 laboratoires étrangers dans la liste ci-dessous, sauf bien entendu si vous avez déjà pris contact avec le laboratoire étranger.

3) Il faudra ensuite remplir un formulaire de candidature, disponible ci-dessous, mais aussi sur le site web des relations internationales. Il vous faudra une photo, une lettre de motivation et un relevé de notes des années inférieures (voir liste complète ci-dessous). Le professeur responsable devra le signer, ainsi que le coordinateur facultaire pour la biologie (David Gillan).

Formulaire de candidature

Documents à joindre au formulaire de candidature :

– Photo (format carte d’identité)​​​
– Lettre de motivation​​​
– CV​​
– Re​​levés​​ de notes des années antérieures​​​​
– Copie du PAE en cours​​
– Dernier avertissement-extrait de rôle de la ou des personne(s) dont vous êtes à charge (uniquement pour les destionations hors Union européenne)​
– Pour les stages uniquement : une preuve d’acceptation du lieu de stage (une convention de stage vous sera alors remise par le SRI et devra être annexée à votre dossier par la suite). ​

4) Il faudra ensuite compléter la convention de stage et la faire signer par les trois parties (l’étudiant, un superviseur du laboratoire étranger, le responsable à l’UMons). Voici les lignes directrices.

Informations concernant les bourses délivrées.

Voici déjà 14 laboratoires étrangers qui sont prêts à vous accueillir (si l’un de ces laboratoires vous intéresse, c’est le professeur responsable qui se chargera de prendre contact) :

1) Section Microbiology – University of Copenhagen (Danemark)                       370px-Flag_of_Denmark.svg

Contact : Professor PhD. Søren J. Sørensen
Contact UMons : Dr. David Gillan et Prof. Ruddy Wattiez
Homepage

Avec un groupe de 10 scientifiques, 13 PhD et 3 techniciens, Søren J. Sørensen dirige l’un des meilleurs laboratoires de microbiologie en Europe.  Les toutes dernières techniques moléculaires sont appliquées à l’écologie microbienne. Avec plus de 247 publications il s’est essentiellement intéressé aux flux génétiques et à la réponse aux perturbations anthropiques. Il est aussi le co-fondateur et le vice-directeur d’un tout nouveau centre de séquençage à haut-débit.

En plus de votre travail de laboratoire ces cours pourront être suivits entre Février et Juin :

Medical Bacteriology
Marine Microbiology and Virology
Evolutionary Medicine
Population Genetics
Experimental Design and Statistical Methods in Biology
The Human Microbiome – Experiments
Bioinformatics of High Throughput Analyses
Archaea Biology
Biological Dynamics

Lien officiel pour le programme d’études en Microbiologie à l’Université de Copenhagen.

Si ce stage vous intéresse contactez le Laboratoire de Protéomique et Microbiologie.

2) Marine ichthyology – Girona University (Espagne)                                          750px-Flag_of_Spain.svg

Contact : Professor Margarida Casadevall Maso
Contact UMons : Prof. Philippe Grosjean et Jonathan Richir
Homepage

Research themes : marine ichthyology, feeding, reproduction, condition, parasites and fishing.
– Related to reproduction, we study the reproductive strategies in order to evaluate the effect of anthropogenic activities (included fishing) on the species population.
– We also analyse other parameters as condition and parasites to evaluate the health of the species.
– Studies on feeding strategy are intended for linking with the condition, the transmission of parasites or other toxic substances or understanding the position of the species in the food chain
– Fishing resources and marine reserves. Impact of environmental factors and of fishing activity on productivity and the state of marine resources; fishery conservation; and the quality of fishing products and of marine ecosystems. Evaluation of changes and improvements in fishing gear to reduce discards and also proposals to prevent throwing it back to the sea.

Information about some courses taught in english is available here.

The other subjects are taught in catalan, although it is very easy for us to change to spanish. All this courses are available at: Bachelor’s degree in Biology (here), Bachelor’s degree in Biotechnology (here), Bachelor’s degree in Chemistry (here) and Bachelor’s degree in Environmental Sciences (here).

Si ce stage vous intéresse contactez le Laboratoire d’Ecologie Numérique.

3) Institue of Marine Sciences – University of Portsmouth (Royaume-Uni)

                                                                                                                                                    1200px-Flag_of_the_United_Kingdom.svgContact : Professor Gordon J. Watson
Contact UMons : Philippe Grosjean et Jonathan Richir
Homepage

The Institute of Marine Sciences (IMS) of the University of Portsmouth is an internationally known marine station providing high quality marine research and teaching, and has remained at the forefront of marine biology for over 70 years. With over 50 academics, researchers and postgraduate students the research conducted at IMS is by nature multidisciplinary, focusing on pure and applied areas, but especially the interaction of humans and the marine environment, for example the exploitation, damage and management of coastal marine areas from polar, temperate to tropical habitats.

Si ce stage vous intéresse contactez le Laboratoire d’Ecologie Numérique.

4) Equipe de mesure et modélisation de l’environnement marin – Université Cadi Ayyad (Maroc)

                                                                                                                                                        120px-Flag_of_Morocco.svgContact : Professeur Khalid Elkalay
Contact UMons : Prof. Philippe Grosjean et Jonathan Richir
Homepage

Avec un groupe de 13 scientifiques, 9 PhD et 1 technicien, Elkalay Khalid dirige l’équipe de mesure et modélisation sur l’environnement marin de l’université Cadi Ayyad. Notre équipe participe à un ensemble de projet en relation avec la gestion et la modélisation des pêcheries des pays en voie de développement. L’équipe s’intéresse aussi aux études de mesures et de modélisations des cycles biogéochimiques des zones côtières.
 
En plus de votre travail de laboratoire ces cours pourront être suivit entre Février et Juin :
 
Environnement, écologie et sociétés
Modélisation en environnement
Traitement, Analyse des Données et Modélisation
Ecologie Quantitative et modélisation
Si ce stage vous intéresse contactez le Laboratoire d’Ecologie Numérique.

 

5) Plant Diversity, Ecology and Conservation – Alma Mater Studiorum – Università di Bologna (Italy).

                                                                                                                                                          itlarge

Contact : Prof. Marta Galloni
Contact UMons : Prof. Rasmont et Dr. Denis Michez
Site web en construction.

The Research Group in Plant Diversity, Ecology and Conservation (BiGeA – Deparment of Biological, Geological and Environmental Sciences) is focusing on the study of plant diversity at different levels of biological organization: from intraspecific variability to plant communities and landscape. Our team includes scientists with different expertises and skills, which are reflected in a multidisciplinary approach to our teaching and research activities.

Main research topics:

  • plant systematics, plant microevolution and conservation
  • plant reproductive ecology, plant-pollinator interactions
  • vegetation ecology, macroecology and biogeography
  • landscape ecology, habitat changes and management

To know more about our research themes and projects, please visit our actual webpages (please note that they are going to be updated soon):

Si ce stage vous intéresse contactez le Laboratoire de Zoologie.

 

6) Laboratory of Terrestrial Ecology, Institute of Applied Sciences – Malta College of Arts, Science and Technology -MCAST- (Malte)

                                                                                                                                              1009543-Drapeau_de_Malte

Contact: Dr Mario V. Balzan
Contact UMons: Dr. Denis Michez.
Website: http://mcast.edu.mt/

Our research group is based at the Laboratory of Terrestrial Ecology and carries multidisciplinary research to address environmental and sustainability issues. Research carried out focuses on biodiversity conservation, ecosystem services and ecological/environmental modelling. MCAST is the leading entity responsible for the provision of further and higher vocational education in Malta, whilst the Institute of Applied Sciences delivers courses in applied science and chemistry, agricultural and environmental sciences, and food technology and health sciences.

Research themes covered by our research group are shown below:

  • Assessment and mapping of ecosystem services
  • Cultural Ecosystem Services
  • Climate change
  • Ecological Focus Areas and wildflower strips in the Mediterranean region
  • Ecological Restoration
  • Functional Biodiversity
  • Nature-based solutions and green infrastructure
  • Pollinator diversity and conservation in the Maltese Islands

Information about courses delivered by the Institute of Applied Sciences is available from here: http://mcast.edu.mt/inst/1

Si ce stage vous intéresse contactez le Laboratoire de Zoologie.

7) Centre Inra Provence-Alpes-Côte d’Azur – UR 406 Abeilles et Environnement – Avignon (France)

                                                                                                                                                  langfr-225px-Flag_of_France.svg

Contact : Dr. Cédric Alaux
Contact UMons : Dr. Denis Michez
Website : ici et ici.

Le centre Inra Provence-Alpes-Côte d’Azur est un centre de recherche tourné vers l’agroécologie des systèmes de culture sous serres et en vergers et la modélisation de l’impact régionalisé du changement climatique à l’échelle du paysage.

Les populations d’abeilles domestiques et la diversité des abeilles sauvages subissent un déclin important. Cela entraine des répercussions potentielles dramatiques sur la biodiversité et les productions végétales.

L’Unité Abeilles et Environnement propose donc d’associer les compétences de ses thématiques de recherche, la toxicologie de l’abeille, la biologie et la pathologie de l’abeille, l’épidémiologie, l’écologie des abeilles et la pollinisation, autour de cette problématique .

Le stage proposé dure 6 mois et est décrit ici.

Si ce stage vous intéresse contactez le Laboratoire de Zoologie.

8) Génie des Procédés, Energétique et Biosystèmes – Université Blaise Pascal de Clermont Ferrand (France)

                                                                                                                                                      langfr-225px-Flag_of_France.svg

Contact : Claude-Gilles Dussap
Contact UMons : Dr. Baptiste Leroy et Prof. Ruddy Wattiez
Website

L’axe Génie des Procédés, Energétique et Biosystèmes (GePEB) traite de l’ingénierie des bioprocédés à plusieurs échelles et avec une approche biologique, chimique et physique multidisciplinaire des processus. L’équipe comprend 25 chercheurs permanents, 20 à 30 doctorants, des post-docs et des étudiants en master. Elle travaille dans le domaine de la biochimie, de l’environnement et l’agro-alimentaire et traite plus spécifiquement  :

  1. du processus et des cultures de micro-organismes;
  2. de chaleur, masse, transfert d’énergie lumineuse et de mélange dans les réacteurs ;
  3. de la thermodynamique pour la prédiction des propriétés d’équilibre polyphasique et chimique ;
  4. du calcul des flux métaboliques.

Ces thématiques couvrent un large éventail d’applications comprenant les processus environnementaux, la bioénergie et les industries alimentaires. Les faits majeurs et les innovations liées à cet axe de recherche se trouvent dans la littérature (jusqu’à 2011) sous l’étiquette Laboratoire de Génie Chimique et Biochimique (LGCB) et sur le site de l’Institut Pascal. Ces recherches partagent une méthodologie commune fondée sur l’application de masse, énergie, entropie et bilans énergétiques, modélisation de liens physiques et biologiques, analyse du couplage entre les taux physique et biologique limitants, étapes et propriétés physico-chimiques de caractérisation des milieux biologiques. Ils tendent tous vers l’analyse systémique qui a besoin d’analyses théoriques avancées. La synthèse et l’imbrication de ces recherches sont effectuées lors des étapes de simulation et de modélisation systématiquement appliquées à toutes les études. Ils représentent le niveau de compréhension des programmes d’étude.

Si ce stage vous intéresse contactez le Laboratoire de Protéomique et Microbiologie.

9) Labs in Children’s National Medical Center, Washington, D.C., United States

                                                                                                                                                 etats-unis-drapeau

       Key Words : muscular dystrophy, FSHD

Si ce stage vous intéresse contactez le Laboratoire de Biologie Moléculaire.

10) Translational Research in Kidney Disease, Division of Nephrology-Hypertension, University of California San Diego (UCSD), California, USA.

                                                                                                                                                etats-unis-drapeau

Contact: Kumar Sharma, MD, PhD

Key Words: Diabetes, Obesity, kidney injury, oxidative stress (Nox4), in vitro and in vivo models, metabolomics and mitochondrial studies.

Si ce stage vous intéresse contactez le Laboratoire de Biologie Moléculaire.

11) Laboratoire des Complications vasculaires du diabète, Département de Physiologie et physiopathologie, Centre de recherche des cordeliers (CRC), Paris, France

                                                                                                                                               langfr-225px-Flag_of_France.svg

Contact : Dr. Nadine Bouby

Mots clés : néphropathie diabétique, stéatose hépatique, vasopressine, hydratation, modèles animaux

Si ce stage vous intéresse contactez le Laboratoire de Biologie Moléculaire.

12) Clinical Pharmacy and Pharmacology, Faculty of Medical Sciences, University of Groningen, Groningen, Netherlands

                                                                                                                                            89154

Contact: Dr. L.E. (Leo) Deelman

Key Words: gene therapy, drug delivery systems, gene expression regulation, growth factors (GDF-15) kidney diseases.

Si ce stage vous intéresse contactez le Laboratoire de Biologie Moléculaire.

13) New Biomarkers and Targets for Therapy of Chronic Kidney Disease, INSERM UMR S1155, Tenon Hospital, Paris, France

                                                                                                                                             langfr-225px-Flag_of_France.svg

Contact: Dr. Christos Chatziantoniou, PhD

Summary of the projects:

  1. Inter-endothelial junction molecules in renal inflammation (CD146 and Cx43)
  2. DDR1, a novel target of therapy of CKD
  3. Activation of Notch3 as promoter of CKD
  4. Periostin, a new biomarker and a target of therapy for CKD
  5. Role of WNK1 kinase in renal pathophysiology
  6. Epithelial phenotypic alterations and progressive graft fibrosis after transplantation
  7. Lithiasis – Renal Mineralization.

Si ce stage vous intéresse contactez le Laboratoire de Biologie Moléculaire.

14) Evolution, Ecology and Paleontology laboratory (EEP, Lille, France)

                                                                                                                                                              langfr-225px-Flag_of_France.svg

EEP is a new entity (starting in 2015), resulting from the fusion of the “Genetics and evolution of plant populations” (GEPV) laboratory with the team “Paleoecology and sediment environments” from the Geosystems laboratory, at University Lille 1. The main research axes of EEP are: (i) the genomic and (ii) evolutionary ecology aspects of mating systems, especially in plants; (iii) the adaptation of ecological communities to environmental changes; (iv) the adaptive eco-immunology in annelids; (v) the macroevolutionary patterns from fossil records; (vi) the paleo- and macroecology of aquatic communities.

 The project is part of ARSENIC, a project funded by the ANR (Agence Nationale pour la Recherche, France), coordinated at EEP by François Massol, CNRS researcher. Nina Hautekèete, the local supervisor of the internship, is an associate professor at EEP. Her research aims to contribute to a better understanding of the consequences of global change on species and communities. She has been especially interested in documenting the evolution of life histories in plant species (life span, flowering phenology…) in a global change context, mainly using experimental approaches. Now, she spends most of her research time investigating changes in pollinator networks and (meta)communities of plants and wild bees, using long-term data sets and field surveys.

Si ce stage vous intéresse contactez le Laboratoire de Zoologie (Denis Michez).