Devenir membre - nous contacter

Pour devenir membre :

Contacter Patrick Brocorens ( Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ) ou Jean-Michel Renoirt ( Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. )

Une cotisation de 10 € par an est demandée. Le membre s'engage à respecter la charte ci-dessous.

 

Charte d’adhésion à l’ASPO.be ASBL

L’Association for the Study of Peak Oil and Gas (ASPO) fut fondée par le géologue Colin Campbell et le physicien Kjell Aleklett. La section locale belge fut créée en Belgique en 2007 et passée en ASBL en juillet 2012 sous le nom d’ASPO.be

Les principaux objectifs d'ASPO.be sont :

Evaluer les ressources mondiales en énergies fossiles ;

Evaluer la date du pic de production des énergies fossiles, en particulier de pétrole et de gaz, et le taux de déclin de production qui suivra ces pics ;

Etudier les conséquences du déclin de la disponibilité des différentes énergies fossiles ;

Informer et conseiller la société de la réalité des pics pétrolier et gazier et de leurs conséquences;

Inciter la société, et en particulier les différents niveaux de pouvoir du pays, à déployer sans retard des mesures d'atténuation des effets des pics pétrolier et gazier.

Le pic pétrolier est un problème complexe où interviennent des aspects technologiques, économiques, politiques, sociaux et psychologiques, et dont les conséquences se font sentir dans tous les domaines de la société. Les réponses que génère le pic pétrolier auprès des acteurs de la société sont donc multiformes, mais également dynamiques et s'influencent mutuellement.

ASPO.be entend maintenir la rigueur scientifique et la neutralité qui conviennent à l'étude d'un tel sujet, tout en favorisant une ouverture vers les divers acteurs de la société. Dans ce but, l'association s'est dotée de trois catégories de membres :

o Les membres adhérents, c.-à-d. toute personne sympathisante ;

o Les membres effectifs, élus par le Conseil d'Administration, et qui présentent un programme d'activités en relation avec le but de l'asbl ou une contribution au bon fonctionnement de celle-ci ;

o Les membres d'honneur, désignés par le Conseil d'Administration pour avoir rendu des services 

 

L'association attend des membres effectifs qu'ils soient les garants de la neutralité scientifique. Néanmoins, comme toute discussion sur les conséquences du pic pétrolier peut impliquer des propositions de nature politique, idéologique ou philosophique, nous demandons que ces aspects n'engagent que leur auteur et ne représentent en rien une position commune de l'association. En cas de présentation de documents écrits ou d’exposé oral, il est demandé à l’auteur de préciser que ses propos n’engagent que lui, et non l’association, exception faite des documents rédigés en commun au sein de l’association, et faisant l’objet d’un consensus.

La politique d'ouverture de l'association s'illustre par ses membres adhérents et d'honneur, ainsi qu'au travers de collaborations menées avec des industries, universités, ONG, et gouvernements. Ces collaborations sont indispensables pour accélérer la diffusion du message de l'ASPO et la préparation de la société aux effets du pic pétrolier, tout en permettant à l'association de rester largement concentrée sur son expertise scientifique des pics des ressources fossiles.

Enquête Publique

En 2013, le parlement wallon lançait une enquête qui visait à évaluer l’influence du pic pétrolier sur l’économie, et inversement, le rôle des facteurs économiques sur l’état de la production pétrolière.

L’enquête avait également pour but d’évaluer les implications d’un pic pétrolier mondial.

Consultez le mini-site entièrement dédié à l'Enquête Publique

Agenda

Contributions