Pétrole : ne cédons pas à l'euphorie de la baisse des prix

Paru dans Les Echos, le 22/05 à 06:00

de Pierre-René Bauquis

Après des années à plus de 100 dollars le baril, le pétrole a perdu la moitié de sa valeur. Ce moteur essentiel de la croissance est-il vraiment surabondant ? La branche Aspo France de l'association Aspo (Association for the Study of Peak Oil and Gas) estime qu'il faut tempérer l'optimisme. La notion d'un plafonnement de la production pétrolière mondiale, un « peak oil », demeure valable.

Lire la suite

Enquête Publique

En 2013, le parlement wallon lançait une enquête qui visait à évaluer l’influence du pic pétrolier sur l’économie, et inversement, le rôle des facteurs économiques sur l’état de la production pétrolière.

L’enquête avait également pour but d’évaluer les implications d’un pic pétrolier mondial.

Consultez le mini-site entièrement dédié à l'Enquête Publique

Agenda

Contributions