CENTRE INTERNATIONAL

DE PHONETIQUE APPLIQUEE

DE MONS

Langues, Coopération, Développement et Culture de la Paix

REVUE DE PHONETIQUE APPLIQUEE
 
INDEX ANALYTIQUE (L-P)
1965 à 1996 (1 à 121)
 
*           Phonétique et perception
**         Didactique des langues et rééducation de la parole
***      Psycholinguistique

L

 

*               LADEFOGED, P., Phonetic Specifcation of the Languages of the World, 49-50, 1979, 21-40.

***          LADMIRAL, J.R., La traduction philosophique, 66-67-68, 1983, 233-259.

**             LADRON DE CEGAMA, E., Quién tiene miedo de la traduccion?, 95-96-97, 1990, 231-237.

**             LAFORGE, L., L’intégration linguistique des immigrants au Québec, 82-83-84, 1987, 167-181.

***          LAMB, C.E., Language Reading and Mathematics, 55-56,1980, 255-261.

**             LAMBERT, M., Apprentissage des préférences discursives propres à l’anglais, 115-116-117, 1995, 239-254.

***          LAMY, M., Communication dans le monde animal, 87-88-89, 1988, 105-117.

*               LANDERCY, A., Les paramètres acoustiques de l'audition et la perception des sons de la parole, 25, 1973, 3-24.

*               LANDERCY, A., Méthodologie SGAV et système verbo-tonal: tendances nouvelles, 39-40, 1976, 163-168.

*               LANDERCY, A., Méthodes d'analyse de la source vocale, 44, 1977, 273-294.

*               LANDERCY, A., Mesure de l'audition et perception de la parole, 73-74-75, 1985, 147-154.

*               LANDERCY, A., RENARD, R., Observations sur les fondements acoustiques et perceptifs de certains procédés du système verbo-tonal, 39-40, 1976, 175-188.

*               LANDERCY, A., RENARD, R., État de quelques recherches sur la perception des sons par sélection du champ fréquentiel, 39-40, 1976, 169-174.

*               LANDERCY, A., PANKOWSK1, D., Perception différentielle de la hauteur, 65, 1983, 13-27.

*               LANDERCY, A., RENARD, R., Perception des voyelles françaises filtrées, 32, 1974, 11-32.

*               LANDERCY, A., RENARD, R., Zones fréquentielles et reconnaissance de voyelles françaises, 33-34, 1975, 51-79.

*               LANDERCY, A., METTAS, O., Classifications acoustiques et auditives de voyuelles dans deux sociolectes parisiens, 26, 1973, 43-66.

**             LAURIER, M., Valeur et validité des tests de langue, 99-100-101, 1991, 335-342.

*               LEBEL, J.-G., Allongement compensatoire de quelques consonnes par suite de la chute du "e" caduc, 7, 1968, 53-78.

**             LEBEL, J.-G., Apport des exercices systématiques de discrimination auditive dans la correction phonétique, 10, 1969, 3-10.

**             LEBEL, J.-G., La correction du « R » français enseigné à des anglophones, 32, 1974, 33-48.

**             LEBEL, J.-G., L'approche communicative et la correction phonétique - intervention globale ou ponctuelle, 59-60, 1981, 293-320.

**             LEBEL, J.-G., Le conditionnement phonétique, l'enjeu d'une nouvelle pédagogie en correction phonétique, 82-83-84, 1987, 183-190.

**             LEBEL, J.-G., Pour une correction phonétique auditive et visuelle, 95-96-97, 1990, 239-245.

**             LEBEL, Ch., LEBEL., J.-G., Le workout phonétique ou comment prendre plaisir à se corriger, 99-100-101, 1991, 271-279.

**             LEBRUN, C., Système des fautes et correction phonétique des Anglais qui apprennent le français, 36, 1975, 189-232.

**             LEBRUN, C., Phonétique corrective et méthodologie de la recherche du système des fautes, 39-40, 1976, 189-194.

**             LEBRUN, Y., Considérations sur la rééducation des aphasiques, 8, 1968, 21-26.

*               LEBRUN, Y., Pierre Delattre and Experimental Phonetícs, 12, 1969, 19-22.

**             LEBRUN, Y., Die Bedeutung der Phonetik inder Diagnose und Therapie der Sprachstoerungen, 22, 1972, 25-38.

***          LEBRUN, Y., Are Speech Production and Speech Comprehension Distinct Processes, 55-56, 1980, 303-305.

*               LEE, E., The Restrictive Relative Transformation in French, 19, 1971, 47-58.

***          LEFEVERE, A., Description de la traduction d'un poème, 66-67-68, 1983, 103-113.

***          LEFEVRE-WITIER, Ph., Coproduction cerveau-culture, 78-79, 1986, 25-27.

***          LEFEVRE-WITIER, Ph., Mémoire individuelle, mémoire collective, 78-79, 1986, 165-166.

*               LEHMANN, R., Effet de masquage et indice de netteté, 6, 1967, 17-26.

*               LENNEBERG, E.H., An Acoustic Analysis of the Turkish Whistling Language of Kusköy, 14-15, 1970, 25-40.

*               LÉON, M., Erreurs et normalisation: les liaisons fautives en français contemporain, 69, 1984, 1-10.

***          LÉON, P., Changements et variations phonétiques en français contemporain : facteurs linguistiques et sémiotiques, 120, 1996, 201-219.

*               LEROY, Ch., An Ecological Study, 14-15, 1970, 13-24.

*               LEROY, Ch., Étude de phonétique comparative de la langue turque sifflée et parlée, 14-15, 1970, 119-164.

**             LIAN, A.-P., An Experimental Computer - Assisted Listening Comprehension System, 73-74-75, 1985, 167-184.

**             LIAN, A.-P., MESTRE, M.-C., Goal-Directed Communication Interaction and Macrosimulation, 73-74-75, 1985, 185-210.

**             LIAN. A.-P., Awareness, Autonomy and Achievement in Foreign Language Learning, 82-83-84, 1987, 191-208.

*               LIBERMAN, A.M., How Abstract Must Be a Motor Theory of Speech Perception Be?, 49-50, 1979, 41-58.

*               LINDBLOM, B., Experiments in Sound Structure, 51, 1979, 155-189.

**             LJUDSKANOV. A., Quelques résultats sur une analyse comparative des catégories sémantiques et des procédures de génération utilisées dans trois systémes de traduction automatique, 19, 1971, 59-84.

*               LLISTERRI BOIX, J., POCH OLIVE, D., Les réalisations sonores dans l’apprenticsage d'une troisième langue par des bilingues, 82-83-84, 1987, 209-219.

*               LLORCA, R., Le rôle de la mémoire musicale dans la perception d’une langue étrangère, 102, 1992, 45-68.

**             LOFFER-LAURIAN, A.M., Traduction automatique et enseignement, 66-67-68, 1983, 87-102.

**             LORDA, U., BURRIAL, X., Un plan de formation à l’enseignement du F.L.E. d’instituteurs bilingues Catalan-Castillan : l’expérience de Lérida, 82-83-84, 1987, 221-229.

**             LORDA, C.U., Le concept de connotation en didactique des langues, 95-96-97, 1990, 247-253.

***          LORY, P., Quelques remarques sur l'expression du temps, de 1'espace et du corps humain en arabe littéral, 87-88-89, 1988, 173-176.

**             LOWENTHAL, F., Logic of Natural Language and Games at Primary School, 46-47, 1978, 133-140.

***          LOWENTHAL, F., Un formalisme auxiliaire : pourquoi ? comment l'utiliser ?, 55-56, 1980, 263-266.

***          LOWENTHAL, F., Contextual Linguistics, 57, 1981, 107-112.

**             LOWENTHAL. F., Productions langagières d'enfants manipulant un dispositif non verbal de communication, 69, 1984, 11-46.

***          LOWENTHAL, F., Non-Verbal Communication Devices in Language Acquisition, 73-74-75, 1985, 155-166.

***          LOWENTHAL, F., Représentation concrète de systèmes formels et structuration d'une communication, 82-83-84, 1987, 231-245.

***          LOWENTHAL, F., Pegboard as Structuring Element for the Verbal Language, 95-96-97, 1990, 255-262.

**             LURQUIN, G., L'enfant immigré turc, 58, 1981, 181-187.

 

M

 

**             Mc ARTHUR, S., TROJER, L., Opus 2: Learning Language through Music, 73-74-75, 1985, 211-222.

*               Mc ARTHUR, S., Mac NAMARA, P., Developing Materials for Prosodic Perception, 82-83-84, 1987, 247-252.

**             Mc ARTHUR, S., The role of Music - Theatre in Language Learning, 82-83-84, 1987, 253-261.

**             Mc CARTHY, B.N., La notion d’intonation neutre et l’enseignement des langues étrangères, 54, 1980, 133-156.

*               Mc CARTHY, B., L’accentuation en classe de français langue étrangère, 98, 1991, 105-119.

*               MAGNAN, A., AIMAR, J.B., LÉONARD, F., Acquisition des règles de correspondance grapho-phonologiques et coordination de parcours d'ordre, 115-116-117, 1995, 255-272.

**             MAINIL, D., Étudier la compréhension du langage chez l'adulte : problème méthodologique, 86, 1988, 1-21.

**             MALANDAIN, J.-L., Aide à l'exploitation des documents vidéo par la simulation des analyses de contenus, 95-96-97, 1990, 263-266.

**             MALANDAIN, J.-L., Visualisation et analyse des productions vocales, 95-96-97, 1990, 267-270.

***          MALDEREZ, I., Vers la perte de l’opposition du lieu d’articulation des voyelles moyennes arrondies dans la parole des jeunes gens d'Île-de-France, 120, 1996, 221-235.

***          MALET, J.-F., Modèle de signe linguistique, réalité du son de parole et mémoire neurobiologíque. Remarques, 78-79, 1986, 73-82.

**             MANGIN, B., Langages corporels et pédagogie: le cas de l’apprentissage des langues, 64, 1982, 297-324.

***          MANOR, R., Answering Questions, 55-56, 1980, 331-337.

*               MARCHAL, A., COURVILLE, L., BELANGER, D., La palatographie dynamique, 53, 1980, 49-74.

***          MARC-VERGNES, J.-P. et COLL., La tomographie d’émission, un nouveau moyen d’exploration du langage, 78-79, 1986, 115-123.

***          MARIKOVITS, H., Semantic Development of Simple Classification Terms, 55-56, 1980, 25-229.

**             MARQUES, R., EMILIA, M., Rapports d'altérité, 95-96-97, 1990, 271-276.

**             MARTIN, Ph., Théorie et enseignement de l'intonation: l'exemple du français, 38, 1976, 119-130.

*               MARTINET, A., Internal and External Conditioning of Phonological Changes, 49-50, 1979, 59-68.

*               MARTINS-BALTHAR, M., La perception de la parole: niveaux d’intégration, 21, 1972, 31-42.

**             MARTINS-BALTHAR, M., Une approche pédagogique de l’expressivité intonative, 29, 1974, 33-50.

*               MARTIN-BALTHAR, M., Intonation et énonciation, 31, 1974, 37-49.

***          MASKILL, R., Investigating Knowledge of Chemistry Through a Study of Language, 55-56, 1980, 181-189.

*               MASSONE, M.I.., RUIZ, A., BERTHIER, M., LEIGUARDA, R., Estudio fonético en cuatro Casos de sindrome de Acento extrajero, 91-92-93, 1989, 313-330.

*               MASTHOFF, H.R., Die Perzeption von Verrauschten Silben und ihre Bedentung für den Ausspracheunterricht, 54, 1980, 121-132.

***          MAUREL, J.-P., Acquisition du langage et diversité des langues, 78-79, 1986, 167-173.

**             MAYRHOFER, M., Die spnzehwissenschaftliche Ausbildung durch den Universitätslinguisten in Osterreich, 13, 1970, 3340.

**             MAZAUX, J.M., Aphasie, 71-72, 1984, 253-270.

**             MAZAUX, J.M., BARAT, M., Rééducation de l'aphasie, 71-72, 1984, 271-281.

*               MERLET, S., GAONAC'H, D., Mise en évidence de stratégies compensatoires dans la compréhension orale en L.E., 115-116-117, 1995, 273-292.

**             MESTRE, Ch., La notion de rôle et la didactique interculturelle, 82-83-84, 1987, 263-272.

*               MESTREIT, C., Perception et production des sans du français chez les apprenants bilingues, 82-83-84, 1987, 273-288.

**             MESTREIT, C., OLIVA BARTOLOMÉ, M., Quelques observations sur l’activité gestuelle dans l’apprentissage du F.L.E., 115-116-117, 1995, 293-304.

*               METRAL, J.-P., Phonétique et phonologie, 4, 1967, 21-48.

*               METRAL, J.-P., Un problème de bilinguisme : l'allemand prononcé par un habitant de Gessenay, 18, 1971. 39-66.

***          MEYER, M., Questioning and Intentionality in Language, 55-56, 1980, 339-342.

**             MICHEL, A., Projet de stratégie générale de l’enseignement du français au second cycle de l’enseignement secondaire au Rwanda, 39-40, 1976, 269-288.

*               MICHAELS, D., Syllabe Structure, Phonetics and Phonology, 91-92-93, 1989, 331-346.

*               MINNE, B., De la perception et de la reproduction des structures rythmiques, 42-43, 1977, 169- 187.

*               MIODUNKA, W., La compréhension des textes enregistrés et la production des énoncés en polonais, 61-62-63, 1982, 127-146.

**             MOLL, A., Plurilinguisme, pluriculturalité et apprentissage des langues en Catalogne, 82-83-84, 1987, 289-299.

***          MOLES, A., Étude socio-linguistique de la langue sifflée de Kusköy, 14-15, 1970, 77-118.

**             MOLY, P., La gestualité chez l'aphasique, 87-88-89, 1988, 177-198.

*               MORA DE GONZALEZ, E., Las obstruyentes implosivas: un proceso de variabilidad, 91-92-93, 1989, 161-175.

***          MOREAU. M.-L., La boutonique et son objet d'étude. Conte linguistique, 76, 1985, 385-396.

***          MOREAU, M.-L., Les domaines de la psycholinguistique développementale, 86, 1988, 23-42.

***          MOREAU, M.-L., Français, wolof et diola au Sénégal, quelles identités sociales ?, 94, 1990, 41.

*               MORIER, H., La notion de tempo cellulaire, 2, 1966, 3-23.

*               MORIER, H., Le rythme catalectique et l'accent d'effusion, 12, 1969, 23-43.

*               MURILLO PUYAL, J., L'accès aux sons du langage, 61-62-63, 1982, 59-72.

*               MURILLO PUYA1., J., Le seuil de phonologisation, 64, 1982, 325-342.

 

N

 

***          N’AKAOUA, B., CLAVERIE, B., ZAVIALOFF, N., Psychophysiologie de la mémoire - Approche électrocorticale, 87-88-89, 1988, 337-348.

**             NESI, H., Go away and look it up !, 103-104, 1992, 195-210.

*               NESPOULOUS, J.-L., DORDAIN, M., Dissociations procédurales chez l’aphasique et variabilité inter-tâches chez l’apprenant de langue seconde, 112-113, 1994, 263-278.

***          NEWMARK, P., The Application of Discourse Analysis to Translation, 66-67-68, 1983, 115-130.

***          NICOLAÏ, R., La reconstruction interne: que reconstruit-on lorsqu 'on reconstruit ?, 120, 1996, 237-245.

**             NUSSBAUM, L., L'alternance dans l'utilisation de la langue de travail d'un groupe de formateurs du F.L.E. en milieu plurilingue (Catalan-Castillan), 82-83-84, 1987, 301-308.

**             NUSSBAUM, L., TUSON, A., Compétence discursive et apprentissage des langues étrangères, 95-96-97, 1990, 277-281.

 

O

 

**             OSSER, Y., Language and Cognition in the Classroom, 46-47, 1978, 231-234.

***          OSSER, Y., The Structure of Children’s School Knowledge, 55-56, 1980, 231-242.

***          OZANNE-RIVIERRE, R., RIVIERRE, J.-C., Modèles panchroniques : 1’exemple des consonnes postnasalisées, 120, 1996, 247-262.

 

P

 

*               PAGLIUCHI DA SILVEIRA, DRA, R.C., Um estudo de variabilidades de falaem sequências vocalicas do português, 91-92-93, 1989, 347-361.

**             PALACIOS GONZALEZ, M., Learning Vocabulary in Advanced Courses of English Philology, 95-96-97, 1990, 283-287.

**             PANKOWSKI, D., Présentation et critique de la méthode "active" Émile Jacques-Dalcroze, 80, 1986, 303-305.

**             PANKOWSKI, D., Présentation et critique de la méthode "active" Shinichi Suzuki, 80, 1986, 329-332.

**             PANKOWSKI, D., REGNARD, F., TRINE, M., Approches pédagogiques de la musique - Introduction, 80, 1986, 299-301.

**             PANKOWSKI, D., REGNARD, F., TRINE, M., Conclusions, 80, 1986, 339-341.

***          PASSERAULT, J.-M., COIRIER, P., Le marquage de l’implication énonciative dans le discours argumentatif. Les effets de l’interlocuteur, 90, 1989, 35-47.

***          PATY, J., Développements en psychophysiologie cognitive avec les études électrocorticales, 71-72, 1984, 283-328.

***          PATY, J., GROSS, Ch., DEMARQUEZ, J.-L., La maturation des cycles de la vigilance chez le nouveau-né, 78-79, 1986, 127-139.

**             PAWLOSKI, K., Zur Methodik der Simultanübungen für Anfänger aus der Sícht des Sprecherziehers, 4, 1967, 49-58.

***          PEETERS, G., Implications of a Relativistic Evaluative. Meaning Concept for Persuasive Commnunícation, 57, 1981, 35-39.

**             PEGOLO, C., WYLIE, E., Report on a Verbo-tonal Action Research Project, 73-74-75, 1985, 223-232.

**             PELFRENE, A., En marge d'une théorie de la production du discours, 42-43, 1977, 189-198.

**             PELLERIN, S., La grammaire d’inspiration psychomécanique dans l'enseignement universitaire du F.L.S., 115-116-117, 1995, 305-315.

*               PERAYA, D., Contribution à la description du français parlé au Sénégal : l'accent régional de locuteurs wolofs. Étude comparée de normes pédagogiques, 65, 1983, 29-50.

*               PERAYA. D., La recherche d’indices pertinents en idiomatologie. Quelques perspectives méthodologiques, 69, 1984, 47-72.

*               PERAYA, D., Quelques aspects de la structure rythmique et accentuelle en français standard : une étude de normes pédagogiques, 77, 1985, 461-475.

**             PERAYA, D., Le choix d'une norme phonétique pour l’apprentissage du français, langue seconde au Sénégal : locuteur français natif ou locuteur wolof d'expression francophone, 81, 1986, 409-445.

**             PERIER, O., Comparison of Current Educational. Methods for Deaf Students, 16, 1970, 15-43.

***          PERGNIER, M., Quelques considérations sur l'équivalence sémantique, 66-67-68, 1983, 131-141.

**             PERRIN, M., DELORME, L., COOKE, R., PREST, G., Adoption graduelle de l'approche communicative, 59-60, 1981, 351-364.

**             PERUSAT, J.M., Application de Un niveau seuil en R.F.A. - les unités capitalisables, 59-60, 1981, 347-350.

**             PHELOUZAT, C., Questions sur la formation initiale des professeurs en Français Langue Étrangere, 99-100-101, 1991, 237-251.

***          PIERART, B., LAMBINET, C., MICHEL. P., Style d'échange verbal à huit ans et à onze ans, 57, 1981, 87-92.

***          PIGNOT, J.S., La traduction de la Commission des Communautés européennes, 66-67-68, 1983, 261-266.

**             PLANCHON, F., Le laboratoire de langues. Essai d'analyse fonctionnelle, 6, 1967, 27-42.

***          PLANCHON, F., L'acte de communication parlée, la perception sensorielle, et la référence au réel, 8, 1968, 27-54.

***          PLANCHON, F., Vers une définition du terme “structuro-globlal” (1), 21, 1972, 49-54.

**             PLANCHON, F., Intonation for Teachers, 39-40, 1976, 213-230.

**             PLANTIN, Ch., Connecteurs pragmatiques : propositions pédagogiques, 76, 1985, 397-412.

**             PLASTRE, G., Réflexions sur la méthodologie audio-visuelle en regard des principes généraux de la didactique des langues secondes, 3, 1966, 51-67; 5, 1967, 19-34.

*               POCH-OLIVE, D., Caractérisation acoustique des occlusives de l’espagnol : le problème du V.O.T., 77, 1985, 477-490.

**             POCH-OLIVE, D., HARMEGNIFS, B., Estilos de habla y enseñanza de lenguas extranjeras, 103-104, 1992, 211-217.

***          PORCHER, L., Représentation concrète de systèmes formels et structuration d'une communication, 82-83-84, 1987, 309-330.

**             POTH, J., Les apports du circuit fermé de télévision à la formation pédagogique pratique des professeurs de langues appelés à l'utilisation des méthodes audiovisuelles, 11, 1969, 13-30.

**             POTH, J., L'utilisation des langues nationales dans les écoles primaires d'Afrique. Pourquoi? Comment?, 77, 1985, 491-505.

**             POTH, J., La pédagogie convergente dans l’enseignement des langues maternelles africaines et du français. Pourquoi? Comment?, 105, 1992, 319-338.

*               POTH, J., L'aménagement linguistique et des langues minoritaires..., L'Europe à l'école de l'Afrique?, 107, 1993. 137-145.

**             POTHIER, M., Travailler en France : un environnement informatique hypermédia pour l’auto-apprentissage sur objectifs spécifiques, 115-116-117, 1995, 316-330.

*               POUPART, R., Note: sur quelques emplois stylistiques des diminutifs et augmentatifs chez le dramaturge portugais Bernardo Santareno, 2, 1966, 25-34.

***          POUPART, R., L'allusion dans les titres du journalisme de langue française d'aujourd'hui, 8, 1968, 55-62.

***          POUPART, R., Un cas pathologique, 38, 1976, 131-142.

***          POUPART, R., Opérations rhétoriques et procédés de traduction, 66-67-68, 1983, 153-164.

**             PRENDERGAST, W.D., Theoretical Aspects of Meaning Construction and its Implications for Advanced Language Learning, 95-96-97, 1990, 289-298.