Colloque

Pédagogie universitaire: entre recherche et enseignement

 

Depuis quelques dizaines d’années, l’Université se trouve confrontée à une multitude de défis à relever. Parmi ceux-ci, notons :

  • Une massification de l’enseignement avec comme corollaire une forte hétérogénéité des publics
  • Un nombre élevé d’échecs et d’abandon malgré la mise en place de dispositifs structurels de promotion de la réussite
  • Une tension permanente entre démocratisation de la formation et sélection, entre égalité des chances et inégalité de moyens
  • Etc.

Ces constats et bien d’autres encore ont été à la base des questionnements lors des précédents congrès de l’Association Internationale de Pédagogie Universitaire. La dernière édition du congrès, résolument tournée vers l’avenir, s’est d’ailleurs intéressée à définir « l’Université de demain » entendue comme lieu de savoir, d’apprentissage, de transition et d’alternance.

 A la lumière des avancées du précédent colloque, il apparait pertinent de poursuivre la démarche de questionnement et de considérer l’enseignement supérieur comme lieu de rencontre entre l’enseignement et la recherche.  Sans occulter un troisième volet qui donne toute sa dimension à l’enseignement et la recherche : la mission de  Service à la Société dévolue à l’enseignement supérieur. Pour quelles valeurs, pour quelle société formons nous, cherchons nous, ici et ailleurs? Cette triangulation qui se nourrit mutuellement sera donc au cœur de nos travaux et de nos interrogations.

La première portera sur les enseignements fondamentaux à mettre en place dans une perspective de formation des étudiants à la recherche en distinguant les objets directement issus de la recherche de ceux nécessaires à la mise en place d’une démarche de recherche. Cliquez ici pour plus de détails.

La deuxième interrogation concerne l’apport de la recherche en ce qui concerne les enseignements, d’une part, en ce qui concerne l’intégration des nouveaux savoirs d’autre part, au niveau de ce qu’elle apporte en termes de connaissances pédagogiques et/ou didactiques dans le cadre de l’enseignement supérieur. Cliquez ici pour plus de détails.

La troisième question porte sur la prise en considération de la recherche en tant que vecteur d’enseignement et d’opportunités d’apprentissage. Cliquez ici pour plus de détails.

Finalement, la dernière question s’intéresse au lien existant entre les dimensions de recherche, d’enseignement et de service à la sociétéCliquez ici pour plus de détails.

 

Quels enseignements de/pour la recherche ?

 

La formation à la recherche, à ses fondements et à ses différentes orientations constituent l’un des axes de la formation de futurs professionnels dans de nombreuses disciplines. Les communications s’inscrivant sous cet intitulé aborderont deux axes : tantôt la manière selon laquelle l’enseignement de la recherche s’élabore au sein des cursus d’enseignement supérieur, tantôt la manière selon laquelle s’opère la sélection des enseignements jugés nécessaires à la réalisation et la mise en place de dispositifs de recherche 

A titre d’exemple, les communications relatives à ce champ peuvent cibler l’une des questions suivantes : 

  • Le statut octroyé aux résultats issus de la recherche, notamment dans le cadre de la réalisation des stages et/ou des mémoires ;

  • Les dispositifs de formation et d’encadrement des activités de recherche par les étudiants (les mémoires, les TFE, etc.

  • La place occupée par les enseignements de nature méthodologique ou épistémologique

  • La place octroyée dans les curricula, les référentiels et les programmes d’étude à l’enseignement de la recherche

 Retourner en haut de la page.

Quelles recherches sur/pour les enseignements ?

 

Si, classiquement, la recherche prend forme et s’élabore au sein de chaque discipline d’orientation scientifique, l’objet de celle-ci peut également s’appliquer à l’enseignement des disciplines elles-mêmes. En effet, depuis quelques dizaines d’années, à un intérêt pour une pédagogie dite universitaire est venu se greffer un domaine de recherche consacré à la recherche en pédagogie universitaire. Les objectifs fondamentaux de ce type de recherche vise à questionner l’enseignement supérieur en ce qui concerne son efficacité, sa pertinence, sa cohérence,… et à en retirer une connaissance pédagogique et/ou didactique améliorant la qualité des enseignements

A titre d’exemple, les communications relatives à ce thème peuvent cibler l’un des sujets suivants :

 

  • L’accueil et l’encadrement des étudiants primo arrivants

  • La pertinence des technologies utilisées

  • Les activités de remédiations et d’aide à la réussite

  • L’organisation et le questionnement d’un dispositif de formation

  • L’impact de l’évaluation des enseignements par les étudiants

  • Liens entre formation et profil de compétences professionnelles

 

  Retourner en haut de la page.

Quels enseignements par la recherche ?

 

Si la mise en place d’une démarche de recherche constitue en elle-même une finalité de production de connaissances, elle peut également consister en un excellent vecteur et moyen d’enseignement. Que cette démarche prenne, comme point d’entrée, la confrontation des étudiants à un objet externe, par le biais d’expérimentation, ou qu’elle se rapporte à un questionnement auto centré, d’une pratique par exemple, la démarche de recherche, outre le développement de compétences directement liées à un champ disciplinaire, permet l’acquisition de compétences transversales et transdisciplinaires.

A titre d’exemple, les communications relatives à ce thème peuvent cibler l’un des sujets suivants : 

  • La mise en œuvre et la cohérence des dispositifs de recherche par les étudiants (expérimentation, manipulation, observation…) ;

  • Le statut et le rôle des activités de recherche centrée sur l’apprenant et visant, notamment, le développement de l’identité professionnelle (portfolio, écrit réflexif, journal de bord…) ;

  • L’exploitation des travaux de recherche dans le cadre de la formation doctorale

 

 Retourner en haut de la page.

Recherche, enseignement et service à la société : une triangulation à questionner.

 

L’Enseignement Supérieur est un service public financé en grande partie par le contribuable qui peut dès lors en attendre des effets sur le système. Ce quatrième axe se propose de (re)questionner ces deux missions de recherche et d’enseignement au regard des profondes évolutions qui traversent  nos sociétés.  Chercher, innover pour former quel type d’hommes ? Quelle est l’utilité sociale de la recherche ? Qui sert-elle : le pouvoir subsidiant, les administrations nationales et internationales, les acteurs de terrain, etc. ? Qu’en est-il des recherches qui s’inscrivent dans un autre cadre comme les mouvements pédagogiques militants ? Etc.

A titre d’exemple, les communications relatives à ce thème peuvent cibler l’un des items suivants :

  • La place du questionnement sociopolitique dans l’enseignement supérieur, l’ouverture au monde associatif, au monde marchand et non marchand

  • Les liens entre recherche et les attentes des acteurs de terrain, statut et rôles des recherches collaboratives, influence de l’Université dans le développement de nouvelles structures comme l’université des aînés, les formations continuées, etc.

  • La question de la diffusion des recherches scientifiques auprès des acteurs de premières lignes, du grand public, …

 

 Retourner en haut de la page.